La Moka Express, l’authentique cafetière italienne

C’est sans doute la cafetière la plus connue au monde (ou du moins en Europe) : la Moka Express, cette cafetière italienne conçue en 1933 par Alphonso Bialetti est reconnaissable par son corps en aluminium et sa forme particulière composée de 8 faces. Celle-ci est devenue un véritable symbole de la culture italienne car elle a su, au fil des décennies, s’imposer comme un ustensile indispensable pour des millions de personnes. Voici donc un petit tour d’horizon sur cet ustensile raffiné et adoré des amateurs de café.

Un petit peu d’histoire…

Alphonso Bialetti, créateur historique de l’entreprise Bialetti est originaire du piémont, en Italie. Il a d’abord travaillé dans l’industrie française de l’aluminium où il a acquis des savoir-faire en métallurgie qui lui permettront, en 1919, de créer son propre atelier de production d’objets en aluminium. Très vite, M.Bialetti transforma son atelier en studio de design, mais ce n’est que bien des années plus tard, en 1933, qu’il termina la conception de la Moka Express. Les débuts de celle-ci ne furent guère aussi brillant qu’aujourd’hui. En effet, durant ses première années de commercialisation, la Moka ne s’est vendue que très localement, essentiellement sur les marchés de la région d’origine d’Alfonso Bialetti. Par la suite, à cause de la seconde guerre mondiale et de l’augmentation du cours de l’aluminium, la capacité de produire et de vendre de l’entreprise fut très amoindrie.

L’année 1946 marqua un tournant dans l’histoire de la marque, car c’est durant cette année que le fils d’Alfonso Bialetti, Renato, repris le flambeau de son père. Il décida de ne commercialiser qu’un seul produit : la Moka Express et de développer au maximum la communication autour de cette cafetière italienne (d’abord par la presse et les affiches publicitaires, puis par la télévision). Malgré l’apparition de nombreuses copies et imitations, la Moka connu par la suite un essor important et commença à se vendre en de très nombreux exemplaires partout en Italie, puis dans toute l’Europe.

 

Le logo de la marque, l’omino con i baffi (en français : le petit homme à moustache), est une caricature de Renato Bialetti.

Quelques caractéristiques techniques…

Depuis toujours, l’authentique Moka Express est conçue en aluminium. C’est d’ailleurs un des éléments qui marque le plus son identité. Quelque soit sa taille, elle est toujours constituées de 8 faces. Ses dimensions varient en fonction de sa contenance, qui peut varier de 50 mL (1 tasses) à 900 mL (18 tasses). Elle peut être chauffé au gaz, sur plaque électrique (sauf induction) et même au-dessus d’un feu de bois. Sa poignée noire en bakélite est peu conductrice de la chaleur, ce qui permet de se saisir de la Moka sans craindre de se brûler.

 

Mais au fait, comment ça fonctionne, une cafetière italienne ?

Une cafetière italienne est composée de trois parties principales : une partie basse où se situera l’eau au départ (le réservoir), une partie centrale qui contient le café moulu (le filtre) et une partie haute qui accueillera le café (la verseuse).  

Le fonctionnement d’une cafetière italienne est assez simple : tout d’abord, il faut positionner la cafetière au-dessus d’une source de chaleur pour que l’eau puisse augmenter en température et être mise sous pression. Ensuite, l’eau, sous l’effet de la pression, va actionner une soupape de sécurité puis monter dans le conduit de la cafetière. C’est en passant à travers le filtre (où l’on aura préalablement déposé le café moulu) que l’eau va devenir du café. Enfin, le café ainsi obtenu s’écoule « en fontaine » par le conduit. Il ne vous reste plus qu’à déguster un délicieux café qui aura la force d’un expresso, mais la texture d’un café filtre.

Le principal avantage d’une cafetière italienne, par rapport à une cafetière classique, est que l’eau d’une cafetière comme la Moka passe plus vite au travers de la mouture, le café contiendra donc moins de caféine (celle-ci étant une molécule lourde, elle aura moins tendance à « monter »), tout en étant très riche en arômes.

 

Et qu’en est t-il aujourd’hui ?

Plus de 200 millions de Moka Express ont été vendus à travers le monde. Elle est toujours commercialisé et la marque vend désormais de nouvelles versions très colorées de la mythique cafetière. Évidemment, de nombreuses tailles (et donc contenances) différentes ont fait leur apparition au fil des années pour pouvoir s’adapter aux besoins de chaque foyer.

 

Bialetti à également élargit son offre de cafetière italienne en proposant un nouveau modèle au design moderne, la Vénus. Celle-ci est conçue en acier inoxydable, fonctionne sur la même principe que la Moka et a l’avantage de pouvoir être utilisée sur plaque à induction. Vous pouvez d’ailleurs retrouvez ces deux modèles de cafetières italiennes en vente dans nos magasins et sur notre boutique en ligne, rubrique cafetière manuelle. Pour les plus curieux et les passionnés,  vous pouvez également retrouvez la Moka Express en exposition dans de nombreux musées d’art moderne, notamment au Design Museum à Londres.

 

Vous en savez désormais un peu plus à propos de la Moka Express, cette cafetière italienne qui, malgré son âge, continue d’être très utilisée partout dans le monde. Elle a donc très certainement encore de belles années devant elle. Mais une chose est sûre : la Moka Express laissera à jamais une trace dans l’histoire du café et surtout, de l’Italie.

 

Ca vous a plu ? Partagez !Share on FacebookTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *